Chimène Seymen, musicologue et interprète de la Musique Ancienne
français türkçe   english  
"Récits et Airs de la Mythologie Méditerranéenne"


 

Ecouter des extraits de concerts

istampitta

lamento della Ninfa

 

Rencontre de la mythologie antique et de la musique

Création du Festival International de Musique d'Izmir (IKSEV) présenté dans le cadre somptueux de la bibliothèque de Celsius - Ephesus en juillet 2003

De la Mythologie Antique au Récit Chanté

Le concert s'ouvre avec un madrigal de Jacopo da Bologna sur un sonnet de Pétrarque et suit les traces de la mythologie à travers les musiques du XIVème au XVIIème siècles. Il privilégie, autour de grands maîtres comme C. Monteverdi et Marin Marais, des compositeurs rarement entendus, notamment Francesco Costa.

Le lamento, forme de récit chanté inspirée de la tragédie antique, représente un terrain d'expérimentation pour les compositeurs et met en scène des passions extrêmes.

Francesco Costa a succombé, dans un style fortement influencé par Monteverdi, à sa version d'Arianna, l'un des récits les plus célèbres d'Italie, du poète Ottavio Rinuccini. Ce lamento obéit aux règles de la tragédie antique dictées par le poète. L’héroïne traverse tour à tour les états d’âme de la noblesse au désespoir, de l'amour à la compassion, de la reconnaissance envers ses ancêtres à la colère contre le destin provoquant un cataclysme. La poésie et la musique nous transportent d'un sentiment à l'autre où la sentence cosi va, chi troppo ama e troppo crede nous lie au destin de l'héroine.

Lamento della Ninfa, composé par Claudio Monteverdi sur un poème de Rinuccini, exprime quant à lui les plaintes de la nymphe adressées à l’Amour. La référence au modèle antique apparaît dans la superposition d’un petit chœur, ici confié aux instruments, qui partage et commente les plaintes mélancoliques de la nymphe.

Enfin, la fable d'Orfeo, lien entre musique et mythologie à travers les siècles, à l'image de la version signée Luigi Rossi, conclut cette rencontre entre Mythologie et Musique.

L'ensemble Fuoco e Cenere, dirigé par Jay Bernfeld, et Chimène Seymen s'associent pour ce voyage en méditerrannée.

A cette occasion, Théodora PSYCHOYOU, Chercheur associé au Centre de Musique Baroque de Versailles propose une conférence
De La mythologie antique au récit chanté : le labyrinthe d'un modèle original

  PROJET
Musiques des Cours Ottomane et Européennes au XVIIème Siècle

Albert Bobovius-Bobowski, esclave au palais de Topkapi à Istanbul au XVIIème siècle, a réuni l'ensemble des pièces jouées et chantées à la cour du Sultan dans un "recueil pour sonner et chanter", "Mecmua-i-saz u söz"
En savoir plus >>

 

SPECTACLE

Müsennâ - Miroirs du Levant

Nouvelle production labellisée dans le cadre de
Saison de La Turquie 2009 - 2010
CULTURESFRANCE

Carnavals et fêtes à Istanbul au XVIIème siècle
Un spectacle pluridisciplinaire qui met en regard les fêtes et carnavals au XVII ème siècle au Sérail du Sultan ottoman en présence des ambassadeurs, mais aussi au Palais de France, au palais des vénitiens et dans la ville cosmopolite d'Istanbul.
En savoir plus >>

 

PROGRAMMES de CONCERTS

Airs de Cour à la Sublime Porte

Au XVIIe siècle, la suprématie des cours européennes et ottomane a nourri, dans le domaine des arts et de la musique, la diversité des œuvres et la recherche de styles toujours nouveaux. Dans cette dynamique de créativité, les cours européennes ont entretenu des relations entre elles mais aussi avec la Sublime Porte
En savoir plus >>

Amour Sublime

A la découverte d'un répertoire de musique spirituelle, très présente au XVIIe siècle, à la fois dans les cercles religieux et au sein des cours ottomane et européennes
En savoir plus >>

Dalla Porta d'Oriente

Au 17e siècle, Venise est la ville qui relie l'Europe à l'orient. Sur ces quais, les instruments de musique venus d'Orient et d'Occident se croisent et se vendent. Les voyageurs de cette époque nous ont laissé les témoignages écrits de ces échanges artistiques et culturels
En savoir plus >>


Récits et airs de la mythologie méditerranéenne

Ce concert a été accueilli en janvier 2005 par le Musée des Antiques de Toulouse, Musée Saint Raymond, lieu de prédestination s’il en est ...

Chimène SEYMEN, chant

Fuoco e Cenere direction, Jay BERNFELD

viole de gambe, vièle, flûtes à bec, harpe gothique, arppa doppia, citole, luth, théorbe, percussions, opharion

 


©2006 busjpaul Conception & Photos